Accès rapide| Aller au contenu| Aller au menu| Retour à l'accueil | index alphabétique| Aide | Plan du site | Contact


ACIAH : tutoriels pour naviguer facilement
Accessibilité Communication Information
Accompagnement du Handicap - https://aciah.xyz

Natbraille

Accueil>Tutoriels>Ecrire>Le Braille > Natbraille

Article vu : 205 fois

Natbraille


Natbraille

NatBraille est un logiciel libre de transcription et détranscription du Braille.

Le projet est soutenu depuis Juillet 2008 par le Ministère de l’Education Nationale grâce au service SDTICE. Il a aussi reçu le soutien du GIP Handicap et Compétence en 2007. NatBraille est écrit en java et fonctionne sur toutes les plateformes disposant d’une machine virtuelle java, en particulier Microsoft Windows, MacOS. La plupart des tutoriels sur Natbraille concernent Windows et le lecteur d’écran NVDA.

Mais Natbraille fonctionne aussi sur Aciah-Linux, c’est pour cela que nous vous donnons des indications ci-dessous.

C’est un logiciel intéressant mais très compliqué car il peut adopter plusieurs configurations en fonction de la plage braille, du type de fichier etc...

  • La configuration la plus commune est le format unicode (30x27 - tout UTF-8 (encodages et tables braille)).
  • Pour les fichiers odt c’est Linux UTF8 (conf linux UTF8 et table tbfr2007)
  • Pour la lecture sur plage braille 32 caractères (32 cellules braille) c’est soit Plage braille 1 ou Plage braille 2 selon le modèle....
  • Les format DBT sont à utiliser si le document transcrit en braille sera utilisé par la suite avec l’application Windows DBT Duxbury Braille Translator.
  • Pour l’abrégé, la configuration la plus commune est le format : Abrégé simple (30x27, césure, lig. Vid. d’origine, num. page en haut).

Bref, c’est à chacun de s’adapter ! Pas évident !

L’interface de Natbraille

Pour voir Natbraille, s’il est installé, il y a deux façons :

1- avec le menu Whisker :

 ouvrir le menu Whisker en faisant : MAJ + WIN + F1.
 saisir simplement les trois lettres : nat et valider avec Entrée.

2 - avec le terminal :

 lancez le terminal en faisant : WIN + T.
 et tapez : natbraille  -g

Quand Natbraille est lancé, on obtient ceci :

Il faut penser à régler trois choses :
 l’adresse du document en noir, alphabet latin.
 l’adresse du document braille obtenu,
 la configuration.

Proposition : d’abord créer un dossier braille dans le dossier personnel.

Ce qui fait que :
 l’adresse du document en noir pourrait être : /home/aciah/braille/source.txt
 l’adresse du document braille obtenu pourrait être : /home/aciah/braille/source_nat.txt
 la configuration : au choix !

Natbraille, premiers réglages

Pour que Natbraille soit utilisable avec le lecteur d’écran Orca, il y a des réglages à faire qu’il faut plutôt réserver à une personne qui peut manier la souris. Et souvent il faut être en super utilisateur, donc lancer natbraille ainsi : sudo natbraille -g .

En cliquant sur le bouton ’options’ , on arrive à une fenêtre avec divers onglets.
Dans l’onglet ’général’ vérifier la configuration ... au choix !

Dans l’onglet ’embossage’, il faut choisir entre deux lignes.

  • L’une permet d’imprimer un document comme on fait d’habitude, avec CTRL + P.
  • L’autre lance l’embosseuse dont on voit le modèle dans la case d’en dessous.

Dans l’onglet ’interface’ , choisir : ouvrir automatiquement l’éditeur après la transcription.

Dans l’onglet ’avancé’ , choisir le dossier de travail, le même qu’on a choisi plus haut c’est à dire pour nous : /home/aciah/braille.

nat-2

Ne pas oublier d’enregistrer, puis de redémarrer Natbraille.

Le plus simple est de regarder le fichier nat-gui.conf qui se trouve dans le dossier .nat-braille, et d’y modifier trois lignes, les lignes 5, 10 et 13. On peut ouvrir ce fichier en lançant un terminal avec WIN + T puis en écrivant :
sudo  mousepad  $HOME/.nat-braille/nat-gui.conf

Les trois lignes à modifier sont :

3 - last-source-filename=/home/aciah/braille/source.txt
10 - last-filter-configuration-filename=/home/aciah/braille/filters/au-choix
13 - last-dest-filename=/home/aciah/braille/source_nat.txt

à la place de ’au-choix’ on peut mettre :
1-integral-base.cfg
2-integral-double.cfg
4-abrege.cfg
5-detranscription.cfg
6-windows-Dbt106-US.cfg
7-linux.cfg
8-windows-dbt107.cfg
9-windows-Dbt105-US.cfg
10-unicode.cfg
11-mep-dbt107.cfg
12-plage-braille1.cfg
13-plage-braille2.cfg et beaucoup d’autres configurations qu’on trouve dans le dossier $HOME/.natbraille/filters .

Utiliser Natbraille

Quand tous les réglages ci-dessus sont faits, l’utilisation de Natbraille est simple :

  • vérifier qu’on a bien un dossier : braille, dans /home/aciah.
  • dans ce dossier, placer le fichier noir à retranscrire et renommer ce fichier sous la forme : source.txt
  • lancer Natbraille en écrivant, dans un terminal : natbraille -g . Cela ouvre la fenêtre de Natbraille.
  • lancer la transcription en faisant : Alt + T, qui est le raccourci de : Transcription.
  • quand c’est fini, le fichier-braille apparaît à l’écran et est enregistré dans le dossier braille avec le nom : source_nat.txt.
  • On peut ensuite renommer ce fichier si on veut. On peut aussi l’ouvrir avec mousepad. On peut aussi l’imprimer.

Natbraille en menu perso

On peut également, si on a adopté le aciah-menu perso, fabriquer une ligne spéciale où on peut mettre les commandes suivantes :

item = Traduire en braille le document source.txt situé dans le dossier braille.
cmd = natbraille -g
icon =

Alors, pour faire la transcription en braille, il suffit de lancer le menu, d’atteindre la ligne de transcription et de valider avec entrée. Puis de faire : Alt + T et on trouve alors un fichier source_nat.txt dans le dossier braille.
 On peut renommer ce fichier si on veut. On peut aussi l’ouvrir avec mousepad. On peut aussi l’imprimer.

Formats du fichier source

Pour le fichier source , Natbraille gère les formats suivants :

  • Les fichiers .txt
  • Les fichiers .odt et .swx (Libreoffice, OpenOffice)
  • Les fichiers doc et docx (une fois convertis en .odt)
  • Les fichiers .rtf
  • Les fichiers HTML ou XHTML
  • les fichiers natifs de natbraille (.nat).

Aussi pas besoin de convertir un .odt en .txt !

Mais si on veut vraiment avoir source. txt ?

Le raccourci mis, dans le menu perso, permet de transcrire un fichier nommé : source.txt. Oui mais, si on a un fichier nommé : hamster.odt, que faire ? C’est tout simple : ouvrir ce fichier, puis faire Ctrl + MAJ + S et l’enregistrer en lui donnant le nom : source.txt. Ne pas oublier d’écrire point t x t et d’enregistrer ce fichier dans le dossier braille.

Et si on a un fichier en pdf ? Il suffit de le passer en t x t en utilisant la machine à lire et de l’enregistrer sous le nom : source.txt dans le dossier braille.

Aide sur Natbraille

Il existe un site internet très complet sur Natbraille. et notamment la rubrique : aide

Lexilogos

il existe un moyen plus simple pour écrire en braille, c’est lexilogos.

  • ouvrir le fichier source.txt, sélectionner tout le texte avec CTRL + A puis copier tout ce texte avec CTRL + C.
  • lancer firefox
  • écrire l’adresse : https://www.lexilogos.com/clavier/braille.htm
  • on se trouve dans une zone de saisie.
  • faire alors : CTRL + V et tout le texte est écrit en braille.

Attention cependant s’il y a des liens hypertextes : ils sont aussi traduits en braille et ne fonctionnent plus !


Notes et consignes


- Retour à la page-accueil du site

Attention, certains logiciels et certains raccourcis-clavier sont spécifiques : ils ne fonctionnent qu'avec Aciah-Linux. ils sont destinés à simplifier le fonctionnement global mais n'empêchent pas le fonctionnement classique.

- Télécharger le fichier img et consulter le mode d'emploi

- Consignes, informations importantes

- Outils

- Index alphabétique

Si vous estimez que quelque chose ne fonctionne pas, écrivez-nous - Contact
Article publié le : 3 janvier 2022
Article vu : 205 fois
Mieux voir
Faites : CTRL + Plus
 
Le Lecteur d'écran
Lancer ou arrêter Orca en faisant : CTRL + MAJ + O .
Ne pas faire cela à répétition.
 
Orca muet, tout en restant actif :
Insert + S.
Rétablir avec Insert + S .
 
Lecture d’un texte quand Orca est actif :
- déverrouiller le pavé numérique et frapper la touche PLUS.
- en frappant la flèche-droite on peut lire lettre à lettre.
- avec CTRL + flèche-droite on peut lire mot à mot.
- en frappant la touche CTRL,
on arrête/redémarre la lecture.
 
Diminuer la vitesse : CTRL + Insert + 3 du pavé numérique désactivé.
 
Réglage de la voix : avec Insert + Espace (et puis l’onglet : voix), on peut ainsi modifier la vitesse (débit).
 
Orca bloqué ? Faites : CTRL + MAJ + W .
Navigation structurée
Naviguer sur internet, quand le lecteur d’écran est lancé :
 
Frapper la touche H pour aller de titre en titre, (on remonte avec MAJ + H) .
ou la touche 1 du pavé principal pour les titres de niveau 1 ou la touche 2 du pavé principal pour les titres de niveau 2 . etc .
 
Frapper la touche K pour aller de lien en lien (on remonte avec MAJ + K),
Frapper la touche E pour trouver les zones de saisie,
pour avoir le focus faire : Insert + A .
 
Frapper la touche M pour aller de marque en marque (de repère),
Frapper la touche P pour aller de paragraphe en paragraphe,
Frapper la touche B pour aller de bouton en bouton.
 
Pour lire
Quand on a trouvé un titre intéressant, on lit ce qu’il y a en dessous en frappant la touche PLUS du pavé numérique désactivé.
Quand on a trouvé un lien intéressant, on l’ouvre avec Entrée ou quelquefois avec la touche ‘Barre oblique’ du pavé numérique désactivé.
Ateliers et formations
♦ Accompagnements personnalisés
    - Agenda, lieux
    - Pédagogie
    - Bilan Châteaubriant
    - Bilan Pays de la Loire

♦ Sessions intensives de formation
    - Informatique adaptée
    - Site internet accessible
    - Bureautique accessible
    - Animation cécité
    - Résultats

♦ Certification Qualiopi
♦ Infos accessibilité