Accès rapide| Aller au contenu| Aller au menu| Retour à l'accueil | index alphabétique| Aide | Plan du site | Contact


ACIAH : tutoriels pour naviguer facilement
Accessibilité Communication Information
Accompagnement du Handicap - https://aciah.xyz

Cloner, Clonezilla, Rescuezilla

Accueil>Actualités - Généralités>Telecharger > Cloner, Clonezilla, Rescuezilla

Article vu : 515 fois

Cloner, Clonezilla, Rescuezilla


Clonezilla

Rescuezilla

Clonezilla et Rescuezilla sont des programmes permettant de faire une sauvegarde des disques et des partitions de l’ordinateur .

La version Clonezilla Live fait une copie exacte d’une partition, d’un disque ou de l’intégralité du contenu de l’ordinateur où il est installé. Une sauvegarde effectuée à partir de la version Live peut être stockée dans un disque dur, une clé USB ou directement sur un CD. La sauvegarde de Clonezilla Live permet de réinstaller le PC ou un autre en cas de besoin.

Clonezilla gère tous les systèmes de fichiers que ce soit pour Windows, macOS, Linux

Site officiel en anglais. On peut toujours utiliser Deepl.com pour la traduction.

De même, Rescuezilla est un Live USB gratuit sous Linux qui donne la possibilité de créer une image et de sauvegarder un disque. Ensuite vous pouvez restaurer cette sauvegarde.

Pour ceux qui voient, RescueZilla est beaucoup plus simple à utiliser que CloneZilla.
Le site de Malekal est très explicatif à ce sujet.

Faire une clé Clonezilla

Voici une méthode très facile, utilisant Linux-Mint ou une distribution analogue.

1 - aller chercher clonezilla sur son site officiel. Voici la version 64 bits
2 - choisir la version : stable.
3 - une fenêtre propose des choix.

Clonezilla-choix à faire
  • Choisir : le type d’architecture, par exemple Amd64 si votre ordinateur est en 64 bits ce qui est le plus fréquent désormais.
  • Choisir le type de fichier : iso
  • Laisser : auto à la ligne suivante.
  • Cliquer en dessous sur le bouton : Download.

4 - alors un fichier : clonezilla-live-2-8-1-12-amd64.exe , ou du même genre, se place dans le dossier Téléchargements de votre ordinateur. Il faut environ 6-7 minutes pour 350 Mo.

5 - Insérer la clé USB à réaliser.
6 - Dans linux-Mint, allez dans le menu Whisker, par exemple avec Win + L et sélectionner l’outil : créateur de clé USB. Indiquer le fichier iso à copier, et la clé à réaliser Et cliquer finalement sur le bouton : Ecrire.

Création

Pour les utilisateurs de Windows, aller voir du côté du logiciel Rufus.

ou du côté d’une clé Ventoy

Cloner une clé Aciah-Linux

Faire une clé Rescuezilla

D’abord, télécharger Rescuezilla en allant sur le site de Rescuezilla. Sur ce site, on trouve un lien auquel on accède en utilisant la touche de Tabulation. On valide et, en moins de deux minutes, on obtient, un fichier de type rescuezilla-2.4.2-64bit.jammy.iso. Ce fichier se trouve généralement dans le dossier Téléchargements

Ensuite, créer la clé USB bootable avec l’outil fourni par Linux-Mint. Il vous faut pour cela une clé USB, 4 Go cela suffit, qui sera réservée pour Rescuezilla.

Dans linux-Mint, allez dans le menu Whisker, par exemple avec Win + L et sélectionnez l’outil : créateur de clé USB.

  • Indiquer le fichier iso à copier, c’esrt-à-dire rescuezilla-2.4.2-64bit.jammy.iso
  • et la clé que vous voulez réaliser
  • Et cliquer finalement sur le bouton : Ecrire.
Faire une clé Rescuezilla

Pour les utilisateurs de Windows, aller voir le logiciel Rufus.

Faire une sauvegarde ou une image de disque avec Rescuezilla.

Le site de Malekal est très explicatif à ce sujet.

  • 1 - Démarrer sur la clé Rescuezilla que vous venez de faire.
  • 2 - Choisir la langue, par exemple le français.
  • 3 - Cliquer sur : Démarrer Redo Backup
  • 4 - Cliquer sur le bouton "Sauvegarder"
    sauvegarder
  • 5 - Choisir le disque que vous voulez sauvegarder. Est-ce le disque dur principal (sda), est-ce un autre disque dur : sdb ou sdc ? Choisissez.
  • 6 - Choisir les partitions de disque que l’on souhaite sauvegarder.
    Par défaut elles sont toutes cochées. N’y touchez pas si vous ne savez pas ce que vous faites. Laissez bien les partitions système et de démarrage cochées
  • 7 - Choisir l’emplacement de la sauvegarde. Par défaut, on vous propose /mnt/backup. Vous pouvez modifier le répertoire à l’aide du bouton Parcourir.
    -* 8 - Donner un nom à l’image système. Par défaut, on vous propose la date du jour avec img-rescuezilla. Cela peut être : Aciah-date-du-jour-img-rescuezilla.
  • 9 - Enfin on arrive sur une page récapitulant la configuration de l’image système.
    Si tout est correct, cliquez sur Suivant. Laissez l’opération se dérouler qui prendra plusieurs dizaines de minutes.

Restaurer une sauvegarde ou une image de disque avec Rescuezilla

Il s’agit, après avoir créé une sauvegarde, d’utiliser cette sauvegarde sur un autre disque dur. Voici les étapes, bien détaillées par le site Malekal.. Il faut bien entendu que vous ayez décompressé cette sauvegarde et que vous sachiez où vous avez enregistré cette sauvegarde.

  • 1 - Démarrer sur la clé USB bootable RescueZilla
  • 2 - Choisir la langue, par exemple : Français.
  • 3 - Cliquer sur : Démarrer Redo Backup
  • 4 - Puis sur la page de bienvenue, sélectionnez l’option ’Restaurer’.
    sauvegarder
  • 5 - Aller à l’emplacement où se trouve votre sauvegarde-système : sda ? disque externe ?
    Rescuezilla-suite
  • 6 - Choisir ensuite le disque de destination : celui qui sera écrasé et réinstallé avec la sauvegarde. RescueZilla charge votre image-système et vous permet de choisir les partitions de disque à restaurer. Par défaut, cochez tout.
  • 7 - Un récapitulatif de la configuration de la restauration s’affiche.
    Relisez bien et s’il n’y a pas d’erreur, cliquez sur suivant pour l’exécution de celle-ci.
  • 8 - enfin patientez car cela prendra plusieurs dizaines de minutes.
  • 9 - Quand c’est terminé, redémarrez l’ordinateur et, si tout va bien, vous retrouvez un système fonctionnel comme au moment de la sauvegarde.


Notes et consignes


- Retour à la page-accueil du site

Attention, certains logiciels et certains raccourcis-clavier sont spécifiques : ils ne fonctionnent qu'avec Aciah-Linux. ils sont destinés à simplifier le fonctionnement global mais n'empêchent pas le fonctionnement classique.

- Télécharger le fichier img et consulter le mode d'emploi

- Consignes, informations importantes

- Outils

- Index alphabétique

Si vous estimez que quelque chose ne fonctionne pas, écrivez-nous - Contact
Article publié le : 10 mars 2021
Article vu : 515 fois
Mieux voir
Faites : CTRL + Plus
 
Le Lecteur d'écran
Lancer ou arrêter Orca en faisant : CTRL + MAJ + O .
Ne pas faire cela à répétition.
 
Orca muet, tout en restant actif :
Insert + S.
Rétablir avec Insert + S .
 
Lecture d’un texte quand Orca est actif :
- déverrouiller le pavé numérique et frapper la touche PLUS.
- en frappant la flèche-droite on peut lire lettre à lettre.
- avec CTRL + flèche-droite on peut lire mot à mot.
- en frappant la touche CTRL,
on arrête/redémarre la lecture.
 
Diminuer la vitesse : CTRL + Insert + 3 du pavé numérique désactivé.
 
Réglage de la voix : avec Insert + Espace (et puis l’onglet : voix), on peut ainsi modifier la vitesse (débit).
 
Orca bloqué ? Faites : CTRL + MAJ + W .
Navigation structurée
Naviguer sur internet, quand le lecteur d’écran est lancé :
 
Frapper la touche H pour aller de titre en titre, (on remonte avec MAJ + H) .
ou la touche 1 du pavé principal pour les titres de niveau 1 ou la touche 2 du pavé principal pour les titres de niveau 2 . etc .
 
Frapper la touche K pour aller de lien en lien (on remonte avec MAJ + K),
Frapper la touche E pour trouver les zones de saisie,
pour avoir le focus faire : Insert + A .
 
Frapper la touche M pour aller de marque en marque (de repère),
Frapper la touche P pour aller de paragraphe en paragraphe,
Frapper la touche B pour aller de bouton en bouton.
 
Pour lire
Quand on a trouvé un titre intéressant, on lit ce qu’il y a en dessous en frappant la touche PLUS du pavé numérique désactivé.
Quand on a trouvé un lien intéressant, on l’ouvre avec Entrée ou quelquefois avec la touche ‘Barre oblique’ du pavé numérique désactivé.
Ateliers et formations